Model Driven Architecture

 

L’approche Du Model Driven d’Architecture définit de façon générale les fonctionnalités de systèmes utilisant la plupart du temps un style de modèle de plate forme indépendante (PIM en anglais, c’est-à-dire plateform-independent model) ainsi que l’utilisation d’une langue qui est propre au domaine approprié (en anglais DSL qui signifie Domain Specific Language). Avec donc un domaine de définition de plate forme correspondant à diverses choses comme le WEB par exemple ou autre, le PIM lui se traduit pour un ou plusieurs modèles disons un peu plus spécifiques de plate forme afin que les ordinateurs puissent fonctionner beaucoup plus rapidement et soient donc beaucoup plus performants.


Le champ d’action du Model Driven Architecture est à la fois vaste mais aussi très restreinte. En effet, ce système est utilisé en règle générale pour améliorer les logiciels mais pas tous. De plus, le champ d’action du Model Design Architecture n’est pas composé uniquement d’un seul terme. En effet, le groupe de gestion (en anglais the Object Management Group) détient des marques reconnues de Model Design Architecture comme par exemple le modèle d’application et de développement conduit (en anglais, Model Based Application Develepment) ou encore un modèle basé sur la programmation (en anglais MBP qui signifie Model Based Programming) ou encore bien d’autres. L’Objective Management Groupe (OMG) est un organisme qui fixe en règle générale un cahier des charges disons brute de décoffrage (c’est-à-dire avec peu d’informations précises) afin que le Model Design Architecture soit un peu encadré : c’est en quelques sortes son guide. Ce dernier est composé de nombreuses choses et d’outils. Comme toute chose, le Model Design Architecture a ses limites. En effet, si celui-ci procure beaucoup d’avantages et génèrent de nombreux faits importants quant à l’évolution de l’ingénierie par exemple ou le développement de logiciels, leur amélioration,… Le Model Design Architecture n’a pas toujours été accepté par les industries tout comme les différentes entreprises. Aujourd’hui encore, nombreuses d’entres elles ne voient pas l’intérêt de l’utiliser car elles pensent que leurs logiciels livrés ou achetés doivent rester tels quels par exemple.

 

Model Driven Architecture